v2-WEB-PT.jpg
Doula
Accompagnement dans la période périnatale et soutien à la parentalité

Une doula, c'est avant tout une femme aux côtés des femmes et de leur entourage. Par son attitude bienveillante et non jugeante, une doula procure un accompagnement émotionnel, affectif, logistique et non médical.

En tant que doula, membre de l'association Doulas de France et signataire de sa charte, je ne réalise aucun suivi médical. Je soutiens le travail des sages-femmes. Etre accompagnée par une doula ne se substitue absolument à un suivi médical et je ne pourrai m'engager à être à vos côtés lors de la naissance si l'équipe médicale (en milieu hospitalier ou à domicile) ne valide pas ma présence. De la même façon, je ne pourrai pas vous accompagner pour la naissance en l'absence de personnel médical.

Dans le respect de vos convictions, de votre culture, de vos choix, je suis à vos côtés pour vous soutenir et proposer un espace d'écoute et de paroles bienveillant, confidentiel, sans jugement.

Ce que je fais:

- Vous Ecouter, longtemps, souvent, de jour, de nuit...

- Vous tenir la main, pour un examen anxiogène, une épreuve, un accouchement

- Vous masser, les pieds, le dos, les mains... pour vous sentir bien et relaxée,

- Vous accompagner à vos rendez-vous, si besoin est

- Receuillir vos larmes, vos rires, vos rages et vos peurs dans cette période tellement boulversante

- Vous cocooner, vous bercer, vous photographier,

- Vous fournir des informations, à votre demande, pour que vous puissiez faire des choix éclairés

- Vous prêter du matériel (livres, puériculture, portage...)

- Partager mon expérience et celles des nombreux parents que j'ai pu rencontrer

- Etre là, disponible, sans jugement, pour acceuillir vos émotions, quelles qu'elles soient

- Soutenir vos choix, et protéger votre bulle. Vous rappelez les dits choix, et vous soutenir quand vous pensez que vous devez changer de plan.

- Vous rassurez sur vos capacités et vos compétences de parent et futur parent, vous montrer le verre plein et tout ce que vous faêtes déjà. Vous valoriser !

- Transmettre et Partager

Ce que je ne fais pas:

- Donner des conseils médicaux, réaliser des gestes médicaux, poser un diagnostic et faire un suivi médical: je n'en ai ni les compétences ni le droit. Je réorienterai automatiquement vos demandes médicales vers un.e professionel.le de santé.

- prendre des décisions pour vous: je ne parlerai pas en votre nom et en revanche appliquerai les consignes laissées, notamment dans le projet de naissance.

- Prendre la place  de votre compagne/compagnon: au contraire, la doula fera tout pour que chacun trouve sa place, et soit à l'aise dans celle-ci.

- Passer la carte vitale: étant une profession non médicale, il n'y a pas de prise en charge de la CPAM ou de votre mutuelle.

- Militer pour mes propres convictions: je respecte votre culture, vos choix. Que vous choisissiez un accouchement à la maison ou en structure, avec ou sans anesthésie péridurale, que vous choisissiez tel ou tel prénom :) cela ne me regarde pas, ce n'est pas mon histoire, mais la vôtre, et c'est vous qui l'écrivez, pas moi.

De l'utilité de la doula

Avoir une doula à vos côtés pour votre accouchement: Des essais cliniques randomisés sur le soutien émotionnel et physique pendant le travail ont montré des résultats très positifs:

        - Diminution significative de la durée totale du travail et diminution du nombre de recours à l'anesthésie péridurale (cf)

        - Diminution du nombre de bébés qui souffrent de détresse fœtale et/ou sont admis aux unités de soins intensifs néonatales (cf)

        - Réduction du nombre d’accouchements avec ventouse et/ou forceps (cf)

        - Diminution du taux de césarienne (cf)

        - Diminution de l’utilisation d’ocytocine dans le but de stimuler artificiellement le travail (cf)

        - Un des facteurs permettant de réduire et de prévenir la dépression post-partum (cf Postpartum depression: Bridging the gap between medicalized birth and social support (2002). Goldbort, J. (2002) International Journal of Childbirth Education Vol 17(4):11-17.)

        - Augmentation du taux d’allaitement exclusif à la naissance et un mois après la naissance (cf)

A quel moment peut-on faire appel à une doula ?

- Quand vous êtes enceinte, quand vous accoucher,

- Quand bébé est arrivé: En soutien aux relevailles (40j post accouchement) et durant les premiers mois de bébé

- Quand la grossesse est difficile (MAP, problème de santé, solitude, etc)

- Quand vous vous sentez isolée: géographiquement éloignée de votre entourage, compagne/on travaillant à l'étranger

- Quand le test positif tarde à venir: accompagnement du désir d'enfant, de la PMA...

- Quand la grossesse se termine de façon anticipée: naissance prématurée

- Quand la grossesse s'arrête, que vous perdez votre bébé: fausse-couche, MFIU, décès à la naissance,

- Quand la grossesse ne se déroule pas comme prévu et que vous devez vivre une IMG

- Quand vous avez recours à une IVG

 

La liste ne saurait être exhaustive. Vous pouvez faire appel à une doula pour toute situation où vous jugez qu'une main supplémentaire dans la vôtre sera bénéfique. J'interviens également hors du cadre de la périnatalité pour des accompagnements du deuil et de la fin de vie.

J'ai la conviction profonde que nous avons toutes et tous les ressources pour mener à bien nos projets, quels qu'ils soient. Celui de parentalité n'est pour moi pas différent. Cependant, il chamboule tout, provoque tellement de questions, de changements émotionnels, de peurs, de joies, de surprises et de déceptions parfois, de nouveautés et de croyances qu'avoir une doula à ses côtés, c'est aussi choisir de plonger dans nos émotions, de les accueillir, et d'en faire le carburant qui permet d'avancer sereinement sur ce chemin.

Une doula à ses côtés, c'est l'assurance de ne pas faire la route seul.e.s, la garantie de pouvoir être entendu.e.s et s'autoriser à tout vivre pleinement.